Que retient-on des déclarations patrimoniales des candidats ?



Les déclarations de patrimoine des onze candidats à l’élection présidentielle française 2017 ont été rendues publiques aujourd’hui par la Haute Autorité pour la Transparence de la Vie Publique (HATVP). Ces déclarations, non soumises à quelque contrôle et « sur l’honneur » marquent d’abord par leur forte disparité puisque les totaux de patrimoine net varient d’environ 30.000 euros à près de 2,3 millions d’euros.

Ensuite, elles révèlent un classement plutôt inattendu considérant la diversité des carrières professionnelles et politiques des candidats. Alors que Nicolas Dupont-Aignan dominerait largement le classement en patrimoine net, l’ancien banquier d’affaires et ministre de l’économie Emmanuel Macron ne serait pas beaucoup plus riche que Nathalie Arthaud, enseignante, ou Philippe Poutou, ouvrier.


Sans préjuger aucunement de leur validité, force est de constater que les internautes ont été nombreux à commenter ces déclarations et surtout à les critiquer. Enfin, en termes politiques, un certain nombre a exprimé sa crainte que certains candidats soient « si peu riches » après une telle carrière, les menant à s’interroger sur leur compétence à bien gérer les finances de la France.

Vous aimerez aussi :

Emmanuel Macron et les sondages, une énigme ?


Comment et pourquoi voudrait-on taxer vos loyers « fictifs » ?

Nicolas Dupont-Aignan est-il un bien ou un mal pour Marine Le Pen ?

#Patrimoine, #Macron, #Fillon, #DupontAignan, #Présidentielle


Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.