Geert Wilders n’est pas si fort



Aux Pays-Bas et avec 97% des dépouillements, le parti VVD de centre-droit du premier ministre Mark Rutte a remporté 33 sièges sur 150, soit huit sièges de moins qu’auparavant. Le PPV de Geert Wilders, parti de la liberté et anti-immigration, était en deuxième position, moins fort que prévu, avec 20 sièges, un gain de cinq sièges cependant. « Ce ne sont pas les 30 sièges que j’espérais, mais nous avons gagné des sièges. Le printemps patriotique se produira, » a déclaré Wilders.

Auteur : Le Politique

Le Politique publie divers articles destinés à susciter le débat politique.


Cliquez ici pour soutenir l'indépendance de Le Politique.
Rejoignez-nous sur Facebook et sur Twitter.