2017 sera une campagne présidentielle hors-limite



Nicolas Sarkozy hors-course. Alain Juppé hors-course. Et maintenant le président de la République en exercice François Hollande hors-course. Trois candidats qui comptaient il y a encore quelques jours parmi les favoris probables de la prochaine élection présidentielle française sont sortis prématurément de la course.

Les deux premiers ont été vaincus lors d’une primaire tandis que le troisième a préféré partir avant, estimant ses chances réduites à néant tant son bilan est contesté même dans son camp. Le fond bleu utilisé hier lors de l’intervention télévisée imprévue du président Hollande fut le seul véritable indicateur de ce que seront les cinq mois de campagne électorale à venir.

Les thèmes iront vers le bleu plutôt que vers le rose voire le rouge à savoir que les sujets de prédilection de la droite domineront le champ politique. Sécurité, immigration, identité seront plus forts que social, solidarité, fraternité. Ce bleu uni était aussi nu qu’est le théâtre d’opérations politiques à venir à savoir que les circonstances sont telles que tous ou presque ont leur chance, quand bien même François Fillon et Marine Le Pen seraient actuellement favoris.

Après qu’en seulement deux semaines tous les duels initiaux ont été invalidés, bien devin sera celui qui arrivera à prévoir les cinq prochains mois, soit dix fois plus longtemps qu’il n’en a fallu pour retirer Sarkozy, Juppé et Hollande de la liste. Considérant les récents développements, la sécurité nationale devrait revenir au premier plan de l’actualité politique, jetant encore un peu plus d’incertitude sur le choix final des électeurs au printemps 2017.

Auteur : Charles Rault

Charles Rault est spécialiste de l'information, fondateur de Le Politique.

0 réflexion sur « 2017 sera une campagne présidentielle hors-limite »

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *