Nicolas Sarkozy pourrait rassembler plus que prévu pour la primaire LR



Sans parti-pris politique, Nicolas Sarkozy a peut-être de meilleures chances qu’anticipées de gagner la primaire du parti Les Républicains (LR). Le contexte “dur” favorise Nicolas Sarkozy ajouté de son expérience passée et du fait qu’il sait gagner puisqu’il a déjà été président de la République un mandat. Inversement, le bilan de Nicolas Sarkozy reste contesté même dans son camp, et ses “liens” moyen-orientaux (Qatar, Arabie Saoudite) sont nettement rejetés par l’opinion publique qui oscille entre incompréhension et suspicion à ce sujet.

Sa rencontre récente avec Salmane Abdelaziz Al Saoud, le roi d’Arabie Saoudite, a concentré des réactions clairement négatives même parmi ses fervents militants. 2017 devant se jouer sur le contexte “dur”, l’enjeu difficile pour Nicolas Sarkozy sera donc de se différencier notamment du Front National (FN). L’analyse par Le Politique des données disponibles montre un retour significatif de Nicolas Sarkozy dans l’opinion publique, quand bien même ceci est favorisé par l’annonce imminente de sa candidature (ou non-candidature).


Ajout du 17/08/2016 à 22h02: Vu les passions que Nicolas Sarkozy déchaîne encore, notamment sur notre TL, notre analyse “flash” ci-dessus s’en trouve confortée. Nous insistons sur le fait que nous parlons de comment est perçu Nicolas Sarkozy par l’opinion publique, selon les données que nous avons, et que cela n’est en aucun cas une opinion émise par Le Politique.

Suivez Le Politique sur Facebook ou Twitter pour être informé(e) de nos derniers articles.

Suivez Charles Rault sur Twitter pour des commentaires au fil de l’actualité.


Auteur : Charles Rault

Charles Rault est spécialiste de l'information, fondateur de Le Politique.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *